Miracle Morning : nouvelle lubie ou vraie bonne idée ?

Honnêtement, la première fois que j’ai croisé du regard le livre « The Miracle Morning » de Hal Elrod à la FNAC, ça a été le coup de foudre ! Se lever tôt pour être plus productif/épanoui/rock star ? J’étais déjà convaincue, alors il faut bien dire que l’auteur n’avait pas beaucoup à faire pour me séduire avec son plan spécial matin ! Mais avant de crier au génie, j’ai tenu à lire consciencieusement sa méthode, voir ce que ce champion américain du développement personnel pouvait m’apprendre.

Dans son best-seller, Hal Elrod partage ses expériences passées (dont certaines très douloureuses) et souhaite nous transmettre une méthode qui s’est avérée très efficace non seulement pour lui mais, apparemment, pour des centaines d’autres personnes. Efficace aussi bien pour avoir une augmentation que pour remettre sa vie sur les rails après un événement bouleversant, voire même pour perdre du poids (why not ?).

L’idée de base, c’est de se lever tôt (Non sérieux ? Révélation choc !). Et non, contrairement à la croyance populaire, ça ne veut pas forcément dire se lever à 5h du matin. En réalité, ça correspond à vos horaires de travail. En effet, si vous devez commencer le boulot à 7h, il se peut que vous ayez à vous lever à 5h pour suivre cette méthode … Pour bénéficier d’un vrai Miracle Morning, il faut se lever une à deux heures plus tôt que d’ordinaire, et non pas à la dernière minute (vous savez, quand vous snoozez jusqu’à l’extrême limite, sautez dans la douche et emportez une banane en guide de petit-dej’ pour foncer au travail).

morning

Ce « supplément de vie » comme il l’appelle est un temps dédié à vous et rien qu’à vous. Dans nos sociétés hyper actives, s’auto-consacrer un moment de qualité est un challenge. La matinée paraît être le meilleur moment pour ça, quand tout est encore calme, que votre conjoint ou vos enfants dorment encore, que vous êtes frais et dispos … Qui plus est, Hal Elrod nous promet grâce à ça monts et merveilles, je cite : Lire la suite

Yoga at home #3 : les sites payants

Aujourd’hui, j’ouvre le troisième volet du « Yoga at home » où je vous fais part de mes favoris pour pratiquer le yoga à la maison. Vous pouvez retrouver mes favoris YouTube ici et , que je vous recommande toujours aussi chaudement !

Si YouTube reste ma source de vidéos number one, il existe aussi d’excellents sites payants dont le prix est dérisoire comparé au coût des vrais cours en classe. En français ou en anglais, vous y trouverez forcément votre compte ! (P.S. : sur la plupart de ces sites, vous pourrez même pratiquer le Pilates, le Taï Chi ou encore le Qi Gong)

YOGA CONNECT

Capture d’écran 2016-07-04 à 11.38.26

C’est mon grand favori du moment, surtout grâce à l’arrivée de Tatiana Avila-Bouru sur le site. Pouvoir s’offrir un cours de Tatiana chez soi, c’est un vrai bonheur ! Il y a actuellement 5 vidéos d’elle sur le site, du « flow court et dynamique » de moins de 30mn du « Go with the flow » de 55mn.
Bien sûr, il y a aussi beaucoup d’autres professeurs et d’autres styles de yoga : Yin, Ashtanga, Hatha, prénatal et même « Voga » (je n’ai pas encore osé tester mais c’est sur ma to-do list !). De nouvelles vidéos arrivent régulièrement et ils mettent même en place des ateliers, un nouveau concept où on vous propose d’approfondir votre pratique sur plusieurs cours (en ce moment, vous pouvez « Construire votre force » sur 10 cours avec Mathieu Boldron). Notez que ça n’est pas compris dans l’abonnement et qu’il faudra payer un supplément. Lire la suite

Yoga step by step : 18 mois après !

Mon dernier article sur le projet « Yoga Step by Step » remonte au 24 novembre 2014, soit un mois et demi après le lancement officiel du projet. Depuis, plus rien ! Ok ok, je suis une vilaine blogueuse, mais un tel projet demande forcément du temps, d’ailleurs, c’était l’idée de départ : de montrer que les postures de yoga les plus « impressionnantes », les plus photogéniques ne se déclenchent pas du jour au lendemain, et devant l’afflux constant de photos sublimes sur Instagram, ça fait du bien de montrer qu’on n’est pas toutes des super-héroïnes de la flexibilité !

En tout cas, je prends un vrai plaisir à remonter de temps en temps l’historique de mon compte Instagram pour voir mes progrès, et aujourd’hui, je relis mon premier article du projet et ça me fait tout drôle. Quand on a tendance à déprécier ses efforts ou ses capacités, garder une trace de ses progrès peut faire beaucoup de bien !

J’avais choisi à l’époque de travailler sur deux postures : Sirsasana et Eka Pada Rajakapotasana. Voyons voir un peu ce que ça donne …

Sirsasana – 18 mois après :

SirsasanaStepByStep

Au départ, monter en Sirsasana (sans le mur) était pas mal effrayant (surtout après être tombée sur la batterie électronique de mon chéri ^^), et passée l’étape des genoux à 90° je pouvais pas vraiment aller plus loin ! Lire la suite

Vous allez vous aimer les uns les autres bordel de merde ?

Je vous ai déjà parlé de Jessamyn et de son compte Instagram inspirant. Aujourd’hui, une autre yogini, Kathryn Budig, a ré-instagramé l’une de ses photos, à savoir celle-ci :

Alors oui, vous imaginez parfaitement quels ont été parmi les premiers à commenter : les haters. Disant que Kathryn soutenait un mode de vie malsain, que quand on aime son corps, on ne ressemble pas à ça. Oui parce que le propos de départ était de promouvoir l’amour de soi, de son corps. Aujourd’hui, un message si positif, si plein de bonnes ondes est toujours, toujours suivi de commentaires négatifs. D’habitude je passe mon chemin et je ne commente pas, là je n’ai pas pu m’en empêcher.

Vous vous rendez compte que ce genre de commentaires intervient dans un contexte « yoga » ? Certaines personnes suivent Kathryn, une prof de yoga, likent ses photos régulièrement et passent de toute évidence largement à côté des principes de base liés au yoga. Mais qu’est-ce qui ne va pas chez ces gens ?

via GIPHY

Je sais que je pisse un peu dans un violon en disant ça, parce que je sais que mes rares lecteurs sont des gens intelligents et généreux, qui ne jugent pas les gens par leur apparence. Mais sérieusement : un corps n’est pas une personne ! Vous ne pouvez pas croiser quelqu’un dans la rue ou voir sa photo sur Instagram et dire « oh la la mais cette personne se laisse vraiment aller » ou « tiens ça doit être une feignasse celle-là ». Lire la suite

Ici Selfcare : le Paradis parisien

S’il y a bien quelque chose qui pouvait me forcer à reprendre la plume, en plein désert d’inspiration, c’est bien le tout nouveau studio parisien Ici Selfcare pour lequel j’ai un énorme coup de coeur !

J’y suis allée pour la première fois le 31 janvier, pour assister à un atelier de Tatiana. Là où Tatiana va, je vais les yeux fermés ^^ Comme il est difficile pour moi de suivre ses cours depuis la rentrée, car ses nouveaux horaires de cours correspondent assez mal avec mes disponibilités, j’étais ravie de pouvoir profiter de deux heures de cours avec elle un dimanche. Qui plus est, j’avais vu des photos de ce nouveau lieu et ça paraissait superbe. Je confirme : c’est magnifique !

IMG_7349

Il y a deux salles, et au fond de la salle du rez-de-chaussée, un espace où on peut rester entre deux cours pour lire, boire un thé ou juste se reposer. J’ai été éblouie par ces magnifiques couleurs, ces tapis et ces bolsters chatoyants, le superbe bleu de la salle supérieure … Mais ce qui vous marque surtout en rentrant pour la première fois chez Ici, c’est l’accueil ! Sam, la créatrice du studio, est adorable, elle met un point d’honneur à vous présenter les lieux, à vous faire vous sentir chez vous. Et d’une générosité sans commune mesure ! Elle a créé un espace qu’elle veut entièrement dédié aux femmes, où elles peuvent s’épanouir, s’exprimer et prendre soin d’elles. Quand vous passez du temps là-bas, vous ressentez un flot de good vibes pour traverser, on se sent totalement apaisée. Je replace ci-dessous le texte de présentation du projet que vous pouvez trouver sur le site, et que je trouve superbe : Lire la suite